Cameroun: Bertoua, le bois de chauffe, omniprésent dans les ménages

Chaque matin, au quartier Bamvele à Bertoua, Jeannette Akala et ses filles se mobilisent pour cuire les mets traditionnels. Comme dans la quasi-totalité des ménages de la région de l’Est, le bois de chauffe est au rendez-vous.

« Vas-y, avance encore un peu. Stop. » Au petit matin du 8 septembre 2016, sur la petite cour de la case qui sert de cuisine à Mme Akala, une voiture starlette vient de se positionner.  De l’intérieur comme sur le toit de la voiture, se trouve une impressionnante cargaison de bois de chauffe qui attend d’être déchargée.
« Allez les filles, on la fait descendre» déclare sous fond d’encouragement, Jeannette Akala. En quelques minutes seulement, le bois est déchargé et entassé dans un coin de la case. Pour le conducteur de la starlette, rendez-vous est pris dans deux semaines pour une autre livraison.

Une sacrée organisation

La source d’énergie utilisée par cette famille est naturellement le bois de chauffe et accessoirement le charbon de bois. L’une des filles, Christine Evinda, 25 ans, est déjà à l’ouvrage. Savoir réunir les morceaux de bois dans un foyer pour faire du feu, est une spécialité héritée de sa grand-mère. Ce jour, elle a la lourde charge de cuisiner le repas du jour: le Mbol au poisson fumé, pistache et aubergine. Une sauce gluante qui se consomme avec du couscous de manioc ou de maïs; un mets très apprécié des populations de la région de l’Est. «Surtout quand il est cuit au feu de bois », ricane Christine.
Par un agencement discipliné des bois, elle réussit à faire du feu qu’elle attise de temps en temps pour faire cuire son mets.
D’autres membres de la famille sont partagés entre attiser le feu et apprêter d’autres compléments du repas.
Au final, tous apprécient le goût de ce mets traditionnel cuisiné au feu de bois comme cela se fait dans tous les ménages de la localité. Ici, il n’est pas possible d’envisager autre chose que le bois comme source d’énergie dans les ménages.

Magloire Biwolé Ondoua

« Jamais sans mon bois »
Victorine Bigon Goliké, ménagère à Bertoua.

Quelle source d’énergie utilisez-vous pour cuire vos aliments?
Je suis fille de la forêt, j’ai été élevé et nourrie à côté du feu de bois. Donc j’utilise le bois comme principale source d’énergie pour cuire mes aliments.victorine-golike

A quel prix vous procurez-vous ce bois?
Le bois est partout, il est proposé à différents prix. Tout dépend de l’utilisation qu’on veut en faire. Pour cuisiner le repas familial, je paie par semaine le bois de 2000 Fcfa en moyenne.

Quel budget affectez-vous au bois?
En fait tout dépend de la saison. Pendant la saison sèche, le bois est disponible et coûte moins cher. Je dépense entre 6000 et 8000 Fcfa par mois. Par contre en saison pluvieuse, c’est plus cher. Je dépense entre 10000 et 12000 Fcfa mois.

Savez-vous qu’il existe d’autres sources d’énergies pour la cuisson?
Oui, je sais qu’il y a le gaz domestique. Mais c’est un truc esthétique.  Il y a également le charbon de bois que j’utilise parfois pour réchauffer les repas. J’ai également entendu parler du charbon écologique. Je n’en ai pas encore vu.

S’il vous était demandé de choisir une autre source d’énergie pour votre ménage, que préfériez-vous?
Tant que j’existerai, et qu’il y aurait le bois en forêt, je continuerai d’utiliser le bois pour cuire mes aliments. Ici à Bertoua, jamais je ne peux fonctionner sans le bois.

Propos recueillis par
Magloire Biwolé Ondoua

Print Friendly
Partager...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Email this to someone

Vous pourriez aussi aimer