Cameroun : Conduite d’une bananeraie associée au macabo et à l’arachide

Cette association permet d’occuper les espaces vides entre les plants de bananier plantain. Elle fourni au producteur des revenus intermédiaires  avant la récolte de la banane plantain.

Il est d’abord question de matérialiser les emplacements pour la trouaison avec des piquets. Le piquetage se fait suivant les écartements de 3m x  3m (3m entre les lignes et 3m entre les plants) soit une densité de 1200 plants /ha.
La trouaison se fait peu de temps avant la mise en terre des rejets pour éviter le remplissage des trous en cas de pluies importantes. Pendant la trouaison, il faut prendre soin de ne pas…

Vous pourriez aussi aimer