Cameroun : Le corossolier, pour lutter contre les maladies respiratoires

Cultivé pour son fruit à la pulpe onctueuse et sucrée, le corossolier offre en outre des feuilles et des fleurs riches en vitamines et efficaces contre les affections du poumon. On lui attribue même des propriétés anticancéreuses.

Cet arbuste d’origine tropicale est une plante multifonctions. Les parties les plus utilisées en l’alimentation et santé humaine sont: les fruits, les feuilles et les fleurs. Le fruit du corossolier est appelé corossol. Ce fruit peut peser plus de 2 kilogrammes. Il contient une pulpe blanchâtre de goût agréable avec un soupçon de saveur aigre.

Riche en sucre
Le fruit du corossolier contient plus de 21,6% de sucres parmi lesquels prédominent le fructose et le saccharose qui se métabolisent (se digèrent) facilement.

Contient les vitamines du groupe B
Parmi les vitamines présentes dans le corossol, on peut retenir. La vitamine B1 ou thiamine, B2 ou riboflavine, B6 ou pyridoxine et la niacine. Ainsi, 100g de corossol apportent entre 6% et 10% des besoins journaliers en chacune de ces vitamines. Un fruit de taille moyenne (500g) apporte entre un tiers et la moitié de la dose journalière recommandée des vitamines du groupe B.
A poids égaux, aucun autre fruit frais ne fournit autant de vitamines du groupe B à l’organisme comme le corossol.

Les minéraux
Le corossol est riche en calcium, phosphore, fer et potassium. Parmi les fruits frais, seulement l’orange, la nèfle, la datte et la framboise contiennent plus de calcium que le corossol.

Les protéines
La teneur du corossol en protéine (1%) et en lipide ou graisses est très faible.

Sources énergétiques
Un apport énergétique de 94 calories pour 100g est considérable, pour un fruit frais. Sa consommation est conseillée à tous les âges, surtout au cours de l’adolescence. Les sportifs, les étudiants en obtiendront de l’énergie, des vitamines et des minéraux suffisants pour leur activité

Catherine Djité

Applications des feuilles, fleurs et fruits

Le fruit
La pulpe du corossol est vermifuge. Elle possède des propriétés digestives,  cholagogues (qui facilitent l’évacuation de la bile) et astringentes (qui resserrent les tissus vivants).
Les feuilles
Elles s’utilisent en tisane comme un digestif. En cataplasme, elles sont appliquées en cas d’inflammatoires de la peau et sur les oreillons.
Les fleurs
Elles sont pectorales (qui servent au traitement des bronches et des poumons) et fébrifuges (qui fait baisser la fièvre). Elles s’utilisent en tisane en cas de grippe et de bronchite.

Sources : www.femmeactuelle.fr www.vivredemain.fr
Print Friendly
Partager...Share on Facebook104Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Email this to someone

Vous pourriez aussi aimer