Cameroun : Devenir agriculteur sans financement ni semences

Je suis un jeune Camerounais désirant faire carrière dans l’agriculture. Mais ici à Doumaintang dans la région de l’Est, on a un problème de financement et de semences. Je dispose actuellement de cinq hectares et je souhaiterais que vous m’aidiez à mieux m’organiser en me donnant quelques conseils pratiques?
Stéphane, Bertoua, Cameroun

Cher Stéphane,
Disposer déjà de la terre est un atout important. Vous devez savoir que, même sans financement, vous pouvez commencer à cultiver sur de petites superficies que vous pourrez agrandir progressivement.
Pour un début, nous vous conseillons d’aménager un quart d’hectare (2500 m2) pour y semer les cultures vivrières comme le bananier plantain, le macabo, le maïs ou même le soja.
Sur un quart d’hectare, vous pouvez semer 6 kg de semence de maïs en culture non associée. A défaut d’avoir les semences améliorées, vous pouvez demander les anciennes récoltes de maïs et trier les bons et gros grains pour les utiliser comme premières semences.
Lorsque vous atteindrez un hectare de culture, vous pourrez commencer avec l’élevage. Plus particulièrement des animaux qui peuvent avoir une alimentation peu coûteuse comme les poules traditionnelles, les chèvres ou les moutons.

Print Friendly, PDF & Email
Partager...Share on Facebook171Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Email this to someone

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *