Cameroun : Des étapes pour le bon suivi de la cacaoyère

Il y a un an que j’ai commencé la culture du cacaoyer sur une superficie d’un hectare et demi avec l’aide d’un agent de la SODECAO qui m’a permis de réaliser les premières installations. Actuellement, l’agent SODECAO n’est plus sur place. J’ai besoin d’informations pour le bon suivi de ma cacaoyère.

Guy, Kribi

Cher Guy,
Les opérations d’entretien  d’une cacaoyère sont les suivantes:
Le désherbage, qui peut se faire une à deux fois par an selon le rythme de la poussée des herbes.
Le réglage progressif de l’ombrage.
La suppression des branches mortes et des gourmands du cacaoyer.
Le toilettage de la plantation en enlevant les cabosses pourries et les branches sèches pour les brûler hors du champ (généralement à partir du mois de Janvier).
La fertilisation par un apport d’engrais spécial cacaoyer (NPK : 6-15-28 +6(CaO) +3(MgO)), soit 200 grammes en moyenne par pied de cacaoyer par an. L’application doit se faire au mois de mai après le début de la saison des pluies.
La Lutte contre les maladies et les insectes. Le cacaoyer est exposé à deux principales menaces.

1- La pourriture brune des cabosses causée par Phytophthora megacarya et Phytophthora palmivora.
Les mesures suivantes peuvent être observées:
–    Récolter et détruire hors du champ les cabosses infestées.
–    Réduire l’ombrage.
–    Appliquer de manière  alternée un fongicide de contact (exemple: NORDOX SUPER 75 WP à la dose d’un sachet de 75 grammes par pulvérisateur de 15 litres, soit en moyenne 24 sachets par hectare) et un fongicide systémique (exemple : ORVEGO) 2 fois par mois.
Périodes de traitement : Septembre-Octobre ; Avril-Mai-Juin, dès que les cherelles (petites cabosses) mesurent 2 à 3 cm. Toujours demander conseil au vendeur, lire attentivement la notice et/ou l’étiquette du produit et respecter la dose prescrite.

2- Les mirides ou capsides causées par deux redoutables insectes Sahlbegella singularis et Distantiella theobromae.
Dégâts: dessèchement des rameaux et vieillissement rapide des plants.
–    Appliquez en saison sèche un insecticide comme le PLANTIMA 30sc ou le IRON 70wg (30 à 50ml par 15 litres; 1,3 à 2,15ml par 15 litres) une fois par mois et deux fois l’an.
Périodes de traitements : Juin-Juillet;  Novembre-Décembre.
Toutefois, nous vous conseillons de vous documenter davantage sur les techniques culturales du cacaoyer. Pour cela, passez au CDDR à Elig-Essono Yaoundé pour un dossier documentaire sur la culture du cacaoyer moyennant la somme de 2000 FCFA.

Print Friendly
Partager...Share on Facebook30Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Email this to someone

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *