Cameroun : Le MINADER interdit le Métalaxyl

Cette molécule est incriminée comme étant l’une des causes de la décote du cacao  camerounais sur le marché international. Utilisée à forte dose, elle est cancérigène.

S’appuyant sur la multiplication des plaintes de ses partenaires commerciaux, le Cameroun a pris la décision d’interdire  l’importation, l’homologation et l’usage des produits à base de Métalaxyl pour le traitement du verger cacao. En effet, la présence de cette matière active jugée cancérigène à forte dose, a été identifiée a plusieurs reprises dans les fèves du cacao camerounais au delà des limites requises.  Le cacao camerounais a ainsi perdu sa valeur sur le marché international, évalué à l’ordre de 120 à 200 Fcfa par kilogramme exporté.
Le problème se situerait  au niveau de l’utilisation du Métalaxyl à forte dose par les agriculteurs. Une utilisation qui laisse des dépôts importants de matière active sur les fèves.
«Pendant le traitement, ce produit systémique entre dans le plante, la traite et une certaine quantité y reste. Lorsque cette quantité est à forte dose, elle devient nocive pour le consommateur. Si nos producteurs respectaient la norme qui est en deçà de 0,01mg/kg de fèves, nous n’aurions pas interdit le Métalaxyl», soutient un responsable du Minader.
Le Cameroun a emboîté le pas à la Côte d’Ivoire, premier producteur mondial qui a pris cette même décision en 2014.
Mais remplacer valablement le Métalaxyl dans la protection du verger cacao ne sera pas du tout aisé pour le Minader, qui compte sur la période transitoire de 18 mois pour dissiper les nombreuses appréhensions qui subsistent.
Irénée Modeste Bidima

Le Métalaxyl : Un danger pour l’homme et les animaux

D’après le site web Québecois Sages pesticides, le Métalaxyl est un danger pour l’homme et les mammifères. Il mentionne: «Le Métalaxyl est modérément toxique par la voie d’exposition orale mais faiblement par les voies cutanée et respiratoire. Il est un irritant modéré pour les yeux mais non pour la peau et il n’induit pas de sensibilisation cutanée.  Chez les animaux de laboratoire, les doses élevées peuvent causer des effets hépatiques. Le Métalaxyl n’a pas démontré de sensibilité accrue des petits après une exposition in utero ou post natale dans les études sur la reproduction et le développement. Il n’appartient pas à une classe de produits chimiques connue comme ayant des effets sur le système endocrinien. Le produit n’est ni neurotoxique ni génotoxique ou cancérigène.
«Le Métalaxyl est faiblement toxique chez les poissons d’eau douce. Il est légèrement toxique chez les invertébrés aquatiques d’eau douce. Il présente peu de risque de bioaccumulation. Le Métalaxyl est légèrement toxique chez les oiseaux exposés par voie orale.
Ce fongicide est faiblement toxique chez les abeilles.»

www. sagespesticides.qc.ca

Print Friendly
Partager...Share on Facebook42Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Email this to someone

Vous pourriez aussi aimer

Une réflexion sur “Cameroun : Le MINADER interdit le Métalaxyl

  1. Je suis un jeune camerounais engagé dans l’agriculture et fan de votre site car je suis detenteur de l’une de vos oeuvres datant de 1998 et cela m’aide beaucoup,je vous remercie beaucoup pour votre aide

Comments are closed.