Cameroun : La pastèque se cultive partout

On distingue plusieurs variétés de pastèque telles que : Charleston Gray, Sugar baby, Kaolack, Logone et Koloss. De manière significative, la pastèque est actuellement produite à l’Ouest dans les départements du Ndé, du Bamboutos et du Noun. Dans la région du centre c’est dans les départements de la Lékié, de la Mefou-Afamba et de la Haute-Sanaga. Dans la région du Littoral il s’agit du département du Moungo. Dans la région du Nord c’est à Garoua et à l’extrême-Nord dans les localités de Yagoua et Maroua.

Mfoundi et Sandaga, deux grands lieux de vente de la pastèque

La pastèque entière se conserve à la température ambiante ou en tranches dans un réfrigérateur. Elle se conservera d’une semaine à 10 jours si elle n’est pas trop mûre.
Le marché du Mfoundi à Yaoundé et le marché de Sandaga à Douala sont les lieux de vente par excellence des pastèques au Cameroun.
Les pastèques arrivent sur ces marchés au petit matin. C’est ainsi que les grossistes prennent la relève autour de 6 heures et revendent aux détaillants. « Chaque matin je me lève de bonne heure pour acheter les pastèques auprès des producteurs venus de Nanga Eboko. Ensuite je les revends aux détaillants, responsables d’hôtel et restaurants.» Révèle  un  grossiste au marché du Mfoundi. Le prix d’un fruit varie entre 500 F cfa et 2500 Fcfa.

Martial Njie tabi

Print Friendly, PDF & Email
Partager...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Email this to someone

Vous pourriez aussi aimer