Cameroun : Quelles sont les races bovines élevées au Cameroun ?

Je dispose de 50 hectares de terrain que je voudrais exploiter à Baïgom non loin de Foumbot (région de l’Ouest). Quelles cultures pourraient y être rentables en association avec l’élevage de bovins ou de poulets de chair? Quelles sont les races de bovins élevées au Cameroun? A quel âge faut-il sevrer les nouveaux nés?  C’est quoi un veau?
Aïcha, Yaoundé-Cameroun

Chère Aïcha,
Les bovins élevés au Cameroun sont surtout les zébus (Bos indicus). Les taurins (Bos taurus) sont en nombre assez restreint et ne représentent que 2% de la population bovine totale, selon le MINEPIA.

Les espèces taurines élevées sont :
les Muturu au Sud-Ouest; les Namchi ou Dowayo au Nord-Ouest dans le Faro; les Kapsiki à l’Extrême-Nord et dans le Mayo Tsanaga ;les Kouri au niveau du Lac Tchad.

Les races de zébus élevées au Cameroun sont au nombre de quatre :
le zébu Mbororo rouge ou Red fulani qui vit au Nord, au Nord-Ouest, à l’Extrême-Nord, dans l’Adamaoua, à l’Ouest et à l’Est; le zébu Mbororo blanc ou White fulani est élevé dans les trois régions septentrionales du pays, à l’Ouest et à l’Est; le zébu Goudali se rencontre dans l’Adamaoua, à l’Est et au Nord-Ouest; le zébu Peuhl du Sahel est retrouvé dans le Nord et l’Extrême-Nord.
Pour votre élevage de bovins, vous devez réserver quelques hectares pour le pâturage. La date du sevrage est fonction de l’alimentation des animaux et intervient généralement entre 3 et 6 mois après la mise bas.
On entend par «veau» un petit bovin jusqu’à l’âge de six mois.
Quant à l’élevage des poules, il dépend essentiellement de la disponibilité des céréales, en particulier le maïs qui représente près de 65 % de la formulation des aliments et du soja (près de 30%). De ce fait, sur une bonne partie de vos 50 hectares, nous vous conseillons de cultiver le maïs et le soja qui produisent d’ailleurs très bien dans la zone de Foumbot.
Le maïs et le soja peuvent aussi être utilisés comme aliment en complément du pâturage chez les bovins.

Print Friendly
Partager...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Email this to someone

Vous pourriez aussi aimer