Cameroun : Récolte et stockage du sorgho

La récolte se fait environ 90 à 100 jours après le semis.

Il faut récolter le sorgho après la maturité physiologique caractérisée par la formation d’un point noir au fond des glumes,  quand les feuilles et les tiges sont séchées ou quand les grains cassent sous la dent.
Apporter les panicules récoltées dans l’aire de battage aménagée à cet effet.
– Sécher les panicules, les battre, nettoyer les grains pour les débarrasser des brisures, des graines moisies, des graines de mauvaises herbes ou d’autres variétés de sorgho, de certaines matières inertes, avaries d’insectes, etc.
– Calibrer pour avoir…

Vous pourriez aussi aimer

Une réflexion sur “Cameroun : Récolte et stockage du sorgho

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *