Cameroun: Stévia, un sucre végétal pour diabétiques

Le Stévia connaît un intérêt croissant en raison de ses avantages pour la nutrition et ses effets positifs sur  le diabète, l’obésité, l’hypertension…

Qu’est ce que le Stévia ?
Le Stévia rebaudiana est une espèce appartenant à la famille des Astéracées. C’est une plante orignaire du Parguay qui intéresse de plus en plus chercheurs, agriculteurs, firmes commerciales pharmaceutiques et consommateurs en raison de son adaptation à divers types de climat, et  de ses diverses vertus thérapeutiques et médicinales pour la santé humaine. Il existe plus de 150 espèces de Stévia.  Stévia eupatoria et Stévia rebaudiana sont réputés pour leur pouvoir édulcorant (capacité de stimuler le goût sucré). Les feuilles de Stévia sont la partie utilisée de la plante. Elles sont pointues en forme de lance, avec une longueur de 5 cm et une largeur de 2 cm. Elles contiennent le  stévioside, une substance qui leur donne une intense saveur sucrée et fait du Stévia rebaudiana un édulcorant naturel. Le pouvoir sucrant du stévioside est évalué à environ 300 fois plus fort que le sucre de canne.
La tige est faible et semi ligneuse, plus ou moins couverte de poils fins. Elle contient moins de steviosides   que les feuilles et les fleurs. La hauteur de la plante se situe entre 50 et 70 cm dans son milieu naturel. Sur les sols fertiles, elle peut varier de 100, 120 à 180 cm.
Les fleurs de Stévia sont petites, blanches. Les graines sont petites, 3 mm de longueur, et portent à leur extrémité des poils fins. Les racines sont fibreuses, filiformes et pérennes. Elles se ramifient fortement mais superficiellement. Elles renferment des réserves importantes en nutriments mais ne contiennent pas de stéviosides. Utilisée par les Indiens de la tribu de Guaranis depuis des siècles pour sucrer leurs tisanes, le Stévia  est souvent désignée « la plante sucrée du Paraguay » et on la décrit aussi comme étant la plante la plus sucrée du monde.
Le sucre est-il nocif ?
Le sucre est par lui-même une substance naturelle qui compose de nombreux aliments sains comme les fruits et les légumes dont il est extrait. Le sucre fournit de l’énergie à l’organisme pour le fonctionnement de toutes les cellules. On ne peut donc dire que le sucre par lui-même est nocif mais les problèmes qu’il cause sont dus à ce qu’il n’apporte pas.
Le sucre ne contient ni vitamines, ni fibres, ni antioxydants, ni aucune substance d’accompagnement qui existe chez les végétaux et qui exercent un effet protecteur. Ses calories sont vides et du point de vue nutritif, il est très incomplet et très déséquilibré. Il déséquilibre le régime, le métabolisme, et prend la place des autres aliments. Il est cause des caries dentaires, obésité, diabète, cancers… De même, les sucres artificiels ou synthétiques (saccharine, aspartame,  cyclamate…)  actuellement très utilisés  dans l’industrie alimentaire ont des effets secondaires indésirables. Non nutritifs, ils n’apportent aucun nutriment, et peuvent causer des troubles nerveux et provoquer des cancers. Ils peuvent aussi entraîner une augmentation de l’appétit avec une prise de poids.

Que gagne-t-on à  consommer le Stévia ?

Le sucre fournit généralement ce que nous avons en trop telles les calories et ne nous apporte pas ce que nous manquons habituellement comme les vitamines, les minéraux et les fibres. Les feuilles de Stévia par contre fournissent peu de calories de bonne qualité, et beaucoup de fibres, vitamines, sels minéraux, car ses feuilles sont semblables à d’autres feuilles de légumes (feuilles de manioc, haricot, gombo)
Le Stévia est un édulcorant intense, naturel qu’on utilise directement. Il s’agit des feuilles séchées et écrasées. Elle est très intéressante sur le plan alimentaire. Sa poudre que nous trouvons actuellement sur le commerce peut remplacer valablement le sucre grâce à ses caractéristiques chimiques et nutritionnelle importantes, notamment sa richesse en nutriments essentiels (lipides, vitamines, huiles essentielles, protéines, glucides) pour l’organisme.
Le stévioside que contient les feuilles de Stévia est un édulcorant naturel de qualité qui est même en mesure de ralentir la formation d’un cancer engendré par des produits chimiques. Les avantages du  Stévia comme aliment diététique sont variés. Son goût sucré intense aide à réduire la consommation de sucre qui est l’un des problèmes de l’alimentation actuelle. Cependant, on recommande aux personnes consommant la Stévia et souffrant d’un diabète de type II,  d’hypertension et d’hypotension de vérifier régulièrement leur taux de glycemie ou leur tension artérielle afin de faire ajuster leur médication si nécessaire. Certaines sources aussi recommandent aux femmes enceintes et femmes allaitantes d’éviter de consommer de grandes quantités de Stévia.
En pratique, il faut 1 cuillerée à café de poudre verte pour sucrer 1 litre d’eau.

Le Stévia a-t-il des effets sur la santé ?

Les feuilles de Stévia sont consommées depuis plus de 500 ans au Paraguay, et depuis des décennies au  Japon,  en Corée du Sud,  au Brésil, en Chine. Depuis lors, aucun rapport ne fait état des  conséquences néfastes des feuilles ou des sous produits  du  Stévia sur la santé. Les  déchets de stéviols sont éliminés avec l’urine. L’innocuité du Stévia  pour la santé humaine en général et pour le diabétique en particulier a été prouvée. C’est un substitut naturel du sucre, sans des inconvénients pour la santé, notamment la prise de poids et le diabète. Le Stevia est totalement supportée par les personnes diabétiques. Elle  est sans calories et ne fait  pas grossir, contrairement aux autres sucres.
De ce fait, la consommation du Stévia  ne présente pas de danger pour la santé humaine. La majorité des réclamations contre ce sucre végétal  provient de sa forte position compétitive vis-à-vis des édulcorants synthétiques dont les effets sur la santé sont bien critiqués.

DJITE Catherine
Source : Guide des aliments et leur pouvoir curatif Vol 1
Dr PAMPLONA Roger

Print Friendly, PDF & Email
Partager...Share on Facebook41Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Email this to someone

Vous pourriez aussi aimer