Cameroun-Sud : Huit jeunes agriculteurs honorés par des médailles à Ebolowa

Chevalier de l’ordre du mérite camerounais, Jean Bengono Mekoulou meilleur jeune agriculteur de la région du Sud et ses sept collègues entrepreneurs ruraux ont reçu les honneurs de la nation le 29 mars 2017.

«En vertus des pouvoirs qui nous sont conférés, nous vous faisons chevaliers de l’ordre du mérite camerounais». A ces mots du Ministre de la jeunesse et de l’éducation civique Mounouna Foutsou, une clameur monte, la foule est en liesse, les 8 récipiendaires ne sont pas fonctionnaires, mais de jeunes agriculteurs. C’était lors de la 4ème édition de la caravane de valorisation des métiers agropastoraux menée par le Réseau des parlementaires Espérance jeunesse (REJE) à Ebolowa du 28 au 30 mars 2017.

Lancée à Sangmelima, la caravane conduite par le Président de l’Assemblée Nationale Cavaye Yeguié Djibril, forte de 120 députés, de quelques sénateurs et de 4 ministres sectoriels, a visité tour à tour le site des jeunes bénéficiaires du Programme d’appui à l’installation des jeunes agriculteurs (PAIJA) à Nlobesse, l’usine de transformation des jus CEA (Société camerounaise d’exploitation agricole à Nkoldja, l’usine de transformation de l’hévéa et le centre de formation d’excellence de Sangmelima, avant de s’arrêter au village des opportunités établi au stade de Nko’ovos.

Installés sous les tentes dressées sur l’aire de jeu, environ 80 projets et programmes d’appui à l’insertion des jeunes s’attèlent à présenter les opportunités offertes, et à fournir des documents sur la manière de monter un projet et chercher des financements.

Matériel agricole aux méritants
Après avoir reçu une formation de 4 jours, 50 attestations de formation aux métiers agropastoraux ont été remises à des jeunes issus de toutes les communes de la région du Sud. Les 29 meilleurs jeunes agriculteurs de la région ont reçu des attestations ainsi que de nombreux dons, semences, pulvérisateurs et porte-tout.
Depuis son lancement en avril 2014 à Obala, puis Edéa en 2015, Bafoussam en 2016 et cette année à Ebolowa, le REJE semble gagner peu à peu son pari d’intéresser les jeunes  aux métiers agropastoraux et de valoriser ceux qui exercent ces métiers.

Jean Kana

Print Friendly, PDF & Email
Partager...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Email this to someone

Vous pourriez aussi aimer