Cameroun : Technique de production du sorgho

Choisir et préparer le terrain, apprêter les semences de bonne qualité sont les principales activités à mener avant le semis.

Il faut choisir de préférence les sols sablo-argileux ou argileux-limoneux, bien drainés. Ils doivent être meubles, sans pente, sans ombrage, sans striga, sans termitières et fourmilières vivantes. Le sorgho doit être cultivé sur des précédents culturaux comme le coton ou les légumineuses (arachide, niébé, soja, etc.)
Commencer par nettoyer le terrain en le défrichant si nécessaire en dessouchant les arbres morts et les arbustes. Labourer ensuite la terre à une profondeur de 15 cm si c’est à la traction animale,…

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *