Foumbot : L’exportation des fruits et légumes se porte bien

La tomate et la morelle noire prennent quotidiennement la route du Gabon et de la Guinée Equatoriale.

Les Gabonais comme on les appelle à Foumbot, parcourent les principaux bassins de production que sont Kouoptamo, Bangourain et Baïgom. Ils sont grands acheteurs et interviennent au dernier moment dans la chaine d’exportation. Avec des cargaisons de 200 à 300 cageots de tomates ils prennent la route en direction du Gabon ou de la Guinée Equatoriale.
Dans les activités liées à la collecte, ces commerçants se font assister par des intermédiaires. Abdou Majid est l’un d’eux : «Je fais ce qu’on appelle le revendage. J’achète et revends la tomate aux acheteurs locaux et étrangers, surtout Gabonais et Guinéens. Je traite avec ceux qui prennent moins de 100 cageots. Ceux qui en veulent plus, préfèrent se ravitailler directement dans les champs.»

Le cageot de tomate varie entre 2000 et 2500 Fcfa

L’embarquement bord champ est le mode de ravitaillement le plus pratiqué. À défaut, le marché de Foumbot, plaque tournante des vivres frais dans le Noun est la seconde alternative. Ici, le prix du cageot de tomates varie entre 2 000 et 2 500 F Cfa en période d’abondance.
En attendant la  période de hausse du prix de cette denrée, qui va d’août à décembre où le prix de la tomate passe du simple au triple, chaque producteur semble néanmoins trouver son compte surtout lorsqu’il a pour client un grand acheteur  gabonais ou équato-guinéen.
Dans le Noun, la morelle noire est de loin le légume à feuilles le plus cultivé et consommé. Cette consommation est aujourd’hui nationale et sous régionale. Le bassin de  Foumbot est le principal pourvoyeur. Le nombre élevé des véhicules et motocyclettes  qui parcourent les champs et les revendeurs qui écument le marché de Foumbot à la recherche de ce légume justifient l’intérêt économique qu’il renferme.
Yves Paulin Njikam

Print Friendly, PDF & Email
Partager...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Email this to someone

Vous pourriez aussi aimer