« SNOIE compte mettre en place un système fiable de dénonciation des activités forestières illégales »

Ghislain Fomou, assistant forestier projet OE-FLEGT 2 et responsable programme Forêts/Environnement du SAILD.

Pourquoi le SNOIE ?
Trois raisons majeures justifient la conception du SNOIE : primo, Améliorer la crédibilité des dénonciations que la société civile répercute àghislain snoie l’administration; Deuxio, harmoniser les procédés de conduite des activités d’observation indépendante dont les méthodes diffèrent selon les organisations; tertio, renforcer l’impact des activités d’observation indépendante des forêts sur la gestion des forêts. En effet, un très grand nombre de dénonciations des activités forestières présumées illégales restent sans suite.

Comment comptez-vous inverser la tendance ?
Nous allons accentuer la collaboration avec les communautés locales et les différentes parties. L’administration a évoqué des manquements dans le travail de la société civile comme raison de la non prise en considération de bien de dénonciations. L’approche de travail du SNOIE vise à rectifier le tir.

Quelles sont les grandes lignes de la collaboration avec les communautés forestières ?
SNOIE compte sensibiliser les communautés forestières et mettre en place un système adéquat de collecte des informations des communautés sur les cas de présomption d’illégalité forestière.

Comment SNOIE sera financé ?
Le SNOIE est financé par les contributions de ses membres à travers les différents projets sur l’observation indépendante mis en œuvre.

Propos recueillis par TD

Print Friendly, PDF & Email
Partager...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Email this to someone

Vous pourriez aussi aimer